top of page

L’évaluation initiale chez Mūneris Performance

Dernière mise à jour : 6 nov. 2023


Chez Mūneris Performance, nous utilisons 2 types d’évaluation initiale afin d’optimiser l’individualisation de notre suivi : l’évaluation de la condition physique régulière et l’évaluation des paramètres athlétiques. Tandis que la première s’adresse aux sportifs et moins sportifs souhaitant améliorer leur condition physique générale afin de se (re)mettre en forme ou maintenir leur capacité athlétique, la deuxième se veut une analyse plus en profondeur de l’état d’entraînement de l’athlète voulant développer les qualités physiques spécifiques à son sport.




L’objectif principal de notre évaluation initiale est d’obtenir un maximum d’informations subjectives et objectives pertinentes sur nos client(e)s/athlètes afin d’établir avec elles/eux le meilleur chemin à emprunter vers la réussite de leurs rêves sportifs. Or, que ce soit tout simplement de vous aider à vous remettre en forme suite à plusieurs années d’inactivité, de retourner au sport après une blessure ou même d’atteindre les plus hauts sommets de la performance dans votre sport, nos professionnel(le)s sauront vous y accompagner avec succès.


Nos deux types d’évaluation sont pratiquement construites selon la même méthode, mais l’analyse de leurs résultats ne demande pas le même travail à posteriori. Voici la structure que nous utilisons :


Évaluation de la condition physique régulière

  1. Entretien motivationnel visant à mieux connaître notre clientèle, bien établir nos contraintes subjectives et débuter cette relation de confiance mutuelle si importante à la réussite de nos objectifs.

  2. Vérification des patrons moteurs fonctionnels de base et, au besoin, des amplitudes articulaires spécifiques afin de révéler de potentielles lacunes qui pourraient nous limiter à l’entraînement ou au sport.

  3. Tests physiques de base afin d’avoir une idée du niveau d’expérience de notre client(e) dans une salle d’entraînement.


Évaluation des paramètres athlétiques

  1. Bis + mise en communication avec les autres intervenant(e)s tel(le)s que le/la coach technique, l’équipe de thérapeutes, le/la nutritionniste, etc. Bref, il est primordial que notre kinésiologue soit intégré(e) à l’équipe de soutien entourant l’athlète. De plus, le calendrier de compétitions se doit d’être clair dès le début!

  2. Bis + voir aux asymétries fonctionnelles induites par le sport ainsi qu’aux mouvements biomécaniques propres à ce sport.

  3. Tests physiques plus poussés et propres au sport visant à profiler l’athlète. Pour ce faire, nous utilisons des outils technologiques de dernière génération!


Notre approche se fonde sur les évidences scientifiques les plus solides, récentes et pertinentes afin d’assurer les meilleurs résultats possibles à la majorité. De plus, nous utilisons des technologies telles que les plateformes de force ForceDecksLite et les cellules photoélectriques SmartSpeed de la compagnie Vald Performance. Ces outils nous permettent d’avoir une idée objective et précise des qualités physiques importantes pour nos athlètes telles que la force maximale, la vitesse de déplacement ou la puissance générée dans un saut par exemple. Ayant deux plateformes, il nous est même possible de mesurer les asymétries de mise en charge afin d’aider à la réadaptation ou à l’équilibre musculaire.


Enfin, nous espérons que vous comprenez mieux l’importance de cette première rencontre entre la clientèle et les kinésiologues chez Mūneris Performance. Si vous souhaitez prendre rendez-vous pour une évaluation, écrivez-nous à l’adresse suivante : info@muneris.email. Au plaisir de travailler avec vous!






 

Alexandre Vigeant

Kinésiologue


Détenteur d’une maîtrise en préparation physique et fort de ses expériences acquises lors de ses stages avec les Carabins Football, l’INS Québec et le Canadien de Montréal, Alex se démarque par son approche scientifique rigoureuse mais ô combien humaine!


Son bagage sportif personnel très diversifié ajoute à son intérêt pour tous types de sports et d’objectifs de performance.







 


Beckham, G., Suchomel, T., & Mizuguchi, S. (2014). Force plate use in performance monitoring and sport science testing. New Studies in Athletics, 29(3), 25-37. Impellizzeri, F. M., Rampinini, E., Maffiuletti, N., & Marcora, S. M. (2007). A vertical jump force test for assessing bilateral strength asymmetry in athletes. Medicine and science in sports and exercise, 39(11), 2044.

J⊘rgensen, T., Andersen, L. B., Froberg, K., Maeder, U., von Huth Smith, L., & Aadahl, M. (2009). Position statement: testing physical condition in a population–how good are the methods?. European Journal of Sport Science, 9(5), 257-267

Rubak, S., Sandbæk, A., Lauritzen, T., & Christensen, B. (2005). Motivational interviewing: a systematic review and meta-analysis. British journal of general practice, 55(513), 305-312.

31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page