top of page
  • Photo du rédacteurManley

40 verges pour atteindre son rêve : préparer son "combine"


Munéris

crédit photo : Joshua Allwood


On y est presque, le moment approche. Après quelques années universitaires à jouer au football et pour certains, presque toute une vie à le faire, l'un des moments qui va décider s'il vous sera possible d'en faire un métier est à quelques semaines. Serez-vous en mesure d’avoir votre nom derrière votre chandail? Jouerez-vous devant les plus grandes foules de votre vie?


Entre vous et ce rêve, il y a le fameux “combine”. Six tests évaluant les capacités physiques des athlètes:

1. Le saut vertical;

2. Le saut en longueur;

3. Le cinq-dix-cinq;

4. Le test en « L »;

5. Le test du maximum de répétitions au développé couché à une charge de 225 livres;

6. Le sprint sur 40 verges.

Ce que les connaisseurs appellent "Le forty" ou le "forty yard dash" c'est un des tests qui capte l'attention des recruteurs et des fans, et qui est depuis longtemps perçu comme un indicateur de performance au football. Quand on dit qu’on court un 4,4 secondes, nul besoin de spécifier la distance, on sait tous qu’on parle de 40 verges. Est ce que c'est possible en 12 semaines d'améliorer son temps? Absolument! Maintenant, je ne mentirai pas, la préparation physique pour votre combine aurait réellement dû commencer à votre première année universitaire, peut être même plus tôt dans votre développement athlétique. L'assiduité, l'effort, l'efficacité se devaient d'être présents dès le début. Mais, 12 semaines sont amplement suffisantes pour avoir des résultats tels qu’augmenter le nombre de répétitions sur le « bench press » ou être plus rapide sur le test en « L ».


Si on parle plus spécifiquement du 40 ("Le forty"), il y a deux éléments à considérer: les qualités techniques et les qualités physiques. Pour beaucoup, commencer en trois points d'appui avec une bonne technique est quelque chose de nouveau. On doit ensuite décortiquer les phases du sprint et déterminer si ce qui est fautif est davantage dû à des éléments liés aux qualités physiques ou à la technique de course. Il n'y a pas de recette miracle, pour sprinter plus vite, il faut sprinter. Quand sprinter? Combien de fois par entraînement ou par semaine? Quelle est la bonne technique de course? Ces questions, on est là pour y répondre! Notre équipe de soutien intégré et notre approche basée sur la science peuvent servir de pont entre toi et tes succès sportifs.




コメント


bottom of page